À l'issue de la première guerre mondiale des plaques en mosaïque bleue et or sont placées à la mémoire des morts pour la France ; la cour d'Honneur est nommée cour L. BELLAN, fils unique de Léopold BELLAN, philanthrope par ses nombreuses œuvres et président du comité de patronage de l'école (voir photo de 1899).
2005_Cour_L_BELLAN 1899_M_BELLAN_et_son_fiacre
- l'aile Est (bâtiment de la lingerie et actuelle salle des professeurs) nommée Pavillon GORLIER, professeur de mathématiques
- l'aile Ouest (bâtiment de l'intendance) nommée Pavillon PELLIÉ, serviteur de l'économat
- le jardin du centre de l'école est nommé Clément MICHY, vice-président de l'Amicale des Anciens Élèves
- la cour du lycée (grand collège), André WESSBECHER, aspirant aviateur tombé en mission volontaire
- la cour du collège (cour A), Paul KLEIN
- la cour du collège (cour B), Charles GAINSETTE
- la cour des ateliers de Technologie, (cour des petits de l'École Primaire Supérieure), est nommée à la mémoire des frères Georges, Louis et Paul LAFARGOUETTE
- la salle de dessin d'art sera la salle Jacques d'ARCY, reçu second au concours des Beaux-Arts et engagé volontaire.

2005_Pavillon_Est_GORLIER 2005_Cour_Coll_ge_GAINSETTE 2005_Cour_Techno_LAFARGOUETTE

1921_Monument_aux_morts 1921_Monuments_aux_morts___cour_d_Honneur
Le 24 avril 1921 fut inauguré le monument aux morts de la première guerre mondiale. Le monument est l'œuvre du sculpteur Lamourdedieu : "À une époque où l'acier nous faisait défaut, où les poitrines faisaient presque seules le mur dressé contre le barbare, il avait sculpté dans la glaise le drame de la chair … une femme, grande, drapée avec grand air, la France, la chère Patrie … sur les pylônes un jeune homme qui lève la tête au bruit des choses graves, un soldat, immortel poilu, frère du héros sauvé qui dort à l'Arc de Triomphe".
(recueil de l'Inauguration 1921)
1921Monument_aux_morts 1921Monument_aux_morts_vue_de_dos Ces nouvelles photos sont probablement antérieures aux précédentes (fleurs au pied du monument pour une célébration, espace du jardin pas encore planté et absence du mat). à consulter sur gallica.bnf ici

2005_Statue_aux_morts
Le monument est déplacé ensuite dans le jardin botanique en 1928, suite à l'inventaire aux monuments historiques.
Première rénovation du monument aux morts, le 27 avril 1952, la stèle est gravée de l'appel aux morts des deux guerres : 222 noms de professeurs, répétiteurs, fonctionnaires et anciens élèves sont inscrits.
Une seconde rénovation aura lieu en 2008.
D'autres plaques commémoratives se trouvent dans les salles du lycée et notamment à la loge.
2005_Plaque_FFI
Ici le 17 Août 1944 se rassemblèrent les résistants qui constituèrent le groupe F.F.I. LYAUTEY Le 26 Août 1944 furent réunis les corps de leurs camarades BONNEENFANT Raymond - LAFONT Georges - GROS René - PASQUET Henri morts pour la libération de Paris


1914 - 2014 À l'occasion du centenaire de la grande guerre, les professeurs d'Histoire Géographie ont choisi 4 poilus de Jean-Baptiste SAY afin de faire travailler les élèves sur leurs témoignages en les imaginant à l'ère numérique des smartphones et de facebook :
1er Poilu : Louis-Joseph LAFARGOUETTE, deuxième classe au 3ème régiment de zouaves. Il a 27 ans en 1915.
2e Poilu : Albert Henri SARTY est un deuxième classe d'un régiment d'artillerie. il a 21 ans en 1914.
3e Poilu : Jean BAILLEUX est un sergent pilote aviateur. Il appartient au 2ème groupe d'aviation, escadrille 34. Il a 28 ans en 1915.
4e Poilu : André TOUZET est sergent au 94e régiment d'infanterie. Il a 21 ans en 1915.